• Facebook
  • Twitter
  • Myspace

Flow (FR) (Chanson française)

Website : www.myspace.com/lesflow


Baroudeuse dans l'âme, Florence Vaillant a fait les quatre cents coups autour du monde avant de trouver sa voie dans la chanson sous le nom de Flow.

Entre 1990 et 2000, elle fait le tour du monde avec son appareil photo et envoie ses articles et clichés pour le compte de magazines français ou québecois. Quelques temps après, tombée amoureuse des paysages de l'ile Saint-Barthélémy aux Antilles, elle se pose dans ce décor paradisiaque pour écrire le livre De l'or sur les racines (Gold & Roots).

La chanteuse qui sommeille en Flow et est en train d'éclore attire l'attention de Yannick Noah qui lui propose de faire la première partie de ses concerts au Café de la Danse, à Paris. Dès lors, en 2004, la jeune femme s'entourent de musiciens aguerris et enchaîne les concerts dans les bars et soirées. Elle décroche le premier prix du tremplin Les Amoureux de la Scène à Avignon en 2005.

Rodée à la scène où elle fait découvrir son répertoire constitué de chansons réalistes, notamment en première partie de Grand Corps Malade, Flow passe à l'épreuve du studio pour l'enregistrement de son premier album L'Âme de Fond, distribué par un label indépendant en 2008. Cet essai produit par Cyril Célestin alias Guizmo (Tryo) et auquel participent Idir (« Shalom ») et Olivier Leite de La Rue Kétanou se transforme en succès d'estime grâce à un large bouche-à-oreille (10 000 exemplaires).

Le succès de Flow ne se dément pas au fil des tournées. La chanteuse à la voix rauque, dont les titres sont repris en choeur, se voit à nouveau récompensée au Festival Cité Chanson au Mans ou par le jury du prestigieux Prix Raoul Breton en 2009. De retour en studio, Flow enregistre de nouvelles chansons. Après l'EP Amuse Gueules (décembre 2010), le deuxième album Larmes Blanches, sorti en janvier 2011, élargit son public. Il voit les participations de Melissmell et Romain Didier et l'apparition d'autres titres forts comme « Le Pont » ou « Citoyen ».